Chantier 10 : placer les questionnements éthiques au coeur de l'innovation

14.05.19
Les questions éthiques évoluent sous l'effet des transformations technico-économiques et scientifiques, des modifications des attentes des citoyens et des comportements des parties prenantes.

 Vers des "solutions santé" développées de manière éthique

Ainsi, les questions "traditionnelles", portant sur la relation patient-soignant (fin de vie, procréation médicalement assistée, information, etc.) ou sur les interactions entre acteurs (conflits d'intérêts entre industriels, experts, professionnels de santé, etc.) se posent de manière nouvelle, notamment au regard du développement de l'innovation expérimentale.

Cette dernière permet, en effet, la production de dispositifs de soins innovants, nécessitant de nouveaux liens étroits, translationnels, entre acteurs, et une nouvelle gestion et information des patients impliqués.



En outre, de nouvelles questions éthiques émergent, conduisant à un élargissement considérable des territoires de la bioéthique ou de l'éthique en santé, et ce, dorénavant, sur l'ensemble des chaînes d'intervention des acteurs (épidémiologie, recherche clinique, essais thérapeutiques, accès, usages...).

La part de en essentielle que vont prendre les questions éthiques et leurs différentes composantes dans les décisions et réflexions des acteurs concernés, de la recherche aux soignants en passant par les associations de patients, les acteurs de l'industrie et des services, va dans le sens d'une grande reconnaissance de leur importance.
Sans cette prise de conscience, les questions éthiques ne pourront pas être intégrées dans le développement de l'innovation.


Or, cette intégration est indispensable pour envisager les meilleures combinaisons possibles entre vecteurs d'innovations, aspirations et progrès en santé. Les critères éthiques seront alors déterminants, car touchant directement à la confiance et à la réputation des parties prenantes .

Le mouvement d'innovation, version XXIe siècle, rêve de tout transformer.

Tout ?
L'humain lui-même, dans son cerveau comme dans son corps, dans son mode de reproduction comme dans son code génétique, dans son environnement comme dans ses relations aux autres.
 

Face à cette éventualité de créer des alphabets inédits du vivant, la seule question qui importe est celle des limites.

A quoi dire oui ? Que refuser ?  Au nom de quoi ? Qu'est-ce qui serait intolérable ?

 

 

 

 

 

 

 

(Chantier 10 "Placer les questionnements éthiques au cœur de l'innovation pour concilier enjeux de recherche et interrogations de la société").

Extrait de Santé 2030 - Partie 4 : 10 chantiers pour construire 2030. Retrouvez  l'intégralité de l'étude sur le site.